#CARICAMENTO#…

Filtres à particules BPF

Filtre a particules BPF



• Réduction des particules de plus de 99%

• Utilisable sur machines de chantier off-road

• Nécessite des hautes température

• Regeneration passive

• Regeneration off-board

Comparer

BYBOX M12 - Centrale de contrôle pour filtres à particules

Bersy

L’expérience acquise par la Sté BERSY a permis de mettre au point BYBOX M12, une centrale de contrôle adaptée à tout type de filtre antiparticules.

BPF R 427 - Avec additif

Bersy

Le système BPF R 427 fonctionne en utilisant un filtre en carbure de silicium (SiC) à régénération passive, celle-ci étant assurée par un catalyseur de liquide concentré (communément appelé FBC – Fuel Borne Catalyst) mélangé au combustible. Ce système permet la régénération à partir de 340-350°C. Le filtre BPF R 427 est homologué conformément à la procédure suisse offroad VERT et est présent sur la liste des filtres Certifiés «VERT»

BPF R 187 - Filtre à régénération offboard

Bersy

Le système BPF R 187 fonctionne en utilisant un filtre en carbure de silicium (SiC). Il s’agit d’un système à la fois très simple et extrêmement efficace qui assure à plus de 97% le filtrage des particules. La régénération du filtre R 187 est assurée par une unité électrique externe.

Nouveau

BPF R 620 - Filtre à pré-cat

Bersy

Le système BPF R620 est réalisée avec l'utilisation de filtres en carbure de silicium (SiC) associé à un catalyseur d'oxydation placé en amont du filtre pour assurer la réduction des émissions d'hydrocarbures imbrûlés (HC) et de monoxyde de carbone (CO). Cette combinaison permet d'augmenter la valeur de dioxyde d'azote (NO2) que, contrairement à l'oxygène (O2), permet la combustion des particules à des températures compatibles avec ceux qui sont présents dans les gaz d'échappement.

Nouveau

BPF R 360 - Filtre catalysé

Bersy

Le système BPF R360 est réalisée avec l'utilisation de filtres en carbure de silicium (SiC), dans lequel l'activité oxydante catalytique est déléguée au dépôt d'un matériau noble directement sur le substrat de filtre afin d'assurer également la réduction des émissions d'hydrocarbures imbrûlés (HC) et le monoxyde de carbone (CO). Cette combinaison permet d'augmenter la valeur de dioxyde d'azote (NO2) que, contrairement à l'oxygène (O2) permet la combustion des particules à des températures compatibles avec ceux qui sont présents dans les gaz d'échappement.

BPF

filtre à particules

Quelle est la fonction d’un FILTRE A PARTICULES?
Le filtre à particules est très utilisé sur les moteurs à combustion interne à allumage spontané (diesel et biodiesel) pour la réduction des particules solides présentes dans les gaz d’échappement.
Il est le plus souvent réalisé à l’aide d’un matériau céramique poreux en mesure de retenir les particules solides et d’en réduire ainsi l’émission de plus de 97%.
Ce pourcentage est celui requis par l’Organisme suisse VERT qui regroupe l’ensemble des meilleurs fabricants de filtres antiparticules du monde entier.



Caractéristiques et fonctionnement d’un filtre antiparticules
Bersy a réalisé les filtres BPF en carbure de silicium, le matériau céramique le plus performant en termes de résistance thermique et mécanique et en termes de capacité de filtrage.
Sur spécifications, Bersy est également en mesure de réaliser des filtres en cordiérite, matériau céramique plus léger mais en même temps plus fragile. Le substrat céramique est constitué d’innombrables canaux adjacents alternativement fermés et ouverts (comme le montre l’image).
Le flux des gaz d’échappement provenant du moteur est contraint de passer à travers la paroi poreuse et y dépose la presque totalité des particules solides.
Toutefois, les particules accumulées à l’intérieur des canaux du filtre doivent pouvoir être brûlées de façon à ne pas entraver le flux des gaz.

La combustion des particules (régénération) intervient en conditions normales à une température de 650°C, température qui n’est pas atteinte dans les gaz d’échappement des moteurs diesel; aussi, il est nécessaire d’abaisser cette température d’ignition à travers une action catalytique (régénération passive) ou bien d’augmenter la température des gaz d’échappement à travers l’introduction d’énergie dans le système (régénération active).

Structure du filtre
Lors de la combustion des particules, la température interne du filtre augmente, tandis que la contrepression induite à l’échappement du moteur diminue.
La régénération n’est toutefois pas en mesure d’éliminer complètement les particules solides accumulées et, en particulier, elle n’est pas en mesure d’éliminer les cendres de l’huile du moteur.

Ces cendres s’accumulent dans le filtre et donc, toutes les 1000 à 1200 heures de fonctionnement (durée variable en fonction de l’état d’entretien, de la qualité du combustible et d’autres paramètres), il est nécessaire de procéder au nettoyage du filtre à l’aide d’un four de cuisson suivi d’une phase de soufflage/aspiration dans les canaux.




Le processus de nettoyage est effectué à l’aide de machines spécialement étudiées à cet effet pour ne pas compromettre les capacités de filtrage et d’auto-régénération du filtre.
Les filtres BPF Bersy sont de différents types en fonction de la modalité de régénération et du champ d’application.
Il est recommandé de consulter la fiche de chaque produit et dans tous les cas de contacter Bersy pour choisir le modèle le mieux adapté.